menu

Blog Detail Page

« Trump SMS Clinton »…

« Trump SMS Clinton »… ou comment le vieux canal de communication fait peau neuve au cœur de la campagne électorale américaine

Pour celles et ceux qui suivent avec attention la campagne présidentielle américaine, vous avez dû remarquer d’étranges messages véhiculés par les candidats comme «Text CONGRATS to 47246 » ou bien « Text TRUMP to 88022 ».
Les candidats vont même jusqu’à placarder ces messages sur leurs pages de réseaux sociaux , leurs estrades de meeting et sur leurs affiches de campagnes.

bin

text_trump-300x300

Mais qu’avons-nous derrière ces messages ?

messages

En plus des réseaux sociaux et des médias de communication classiques, les candidats cherchent à dialoguer davantage avec les sympathisants via un canal complémentaire, en leur envoyant régulièrement des informations utiles sur le déroulement de la campagne après leur inscription au service, mais aussi et surtout en essayant de développer une meilleure proximité avec eux.

Attendez ! Les sympathisants payent les SMS ?
Oui oui vous ne rêvez pas, les candidats demandent bien à leurs partisans de les soutenir via des numéros courts SMS surtaxés.

En effet, le SMS est bien surtaxé aux militants, mais ce n’est pas une surtaxe de quelques centimes de dollars qui va arrêter un militant prêt à tout pour voir son candidat à la maison blanche.

Au moment où le financement des partis politiques est devenu un vrai débat de société en termes de transparence (Cf. l’affaire Bygmalion en France ou l’affaire Lamine Diack au Sénégal), les équipes techniques des candidats à l’élection américaine ont su innover en demandant à chaque sympathisant de mettre la main à la poche (pour ne pas dire ‘mettre la main au téléphone’ qui est plus adapté dans ce cas).

Ainsi, de façon simple et rapide sur des micro-transactions via SMS, les candidats collectent des fonds comptabilisés en millions de dollars pour leurs partis politiques afin de financer leurs campagnes.

Ce qui est génial dans cette histoire, c’est qu’on n’a même pas besoin d’avoir une carte d’adhérent du parti politique pour participer au fundraising et de façon complètement anonyme en plus.

Il fallait simplement y penser ! D’ailleurs, c’est exactement le même principe qui a été utilisé par la start-up LAfricaMobile (www.lafricamobile.com) pour collecter des fonds au profit de la Fondation Kéba Mbaye en faveur des enfants de la rue au Sénégal.

Constitution d’une base de sympathisants fiables
Ce concept permet également aux partis politiques de collecter une information capitale dont peu d’organismes disposent et que beaucoup convoitent : le numéro de téléphone de l’utilisateur intéressé par l’information.

Aujourd’hui, même les géants du web comme Google, Facebook ou encore Yahoo qui font ce qu’il y’a de mieux au monde en termes de traction d’utilisateurs, se battent encore pour avoir le numéro de téléphone de tous leurs utilisateurs.

Avec ce concept, l’utilisateur vient lui-même fournir son numéro et plus si affinité et cela en toute transparence. En effet, les serveurs SMS peuvent être programmés pour demander le code postal, le genre et d’autres informations complémentaires permettant ainsi d’obtenir des informations rares qu’ils seront les seuls à avoir et exploiter lors de prochaines campagnes ou à d’autres fins utiles.

Oui, figurez-vous que les opérateurs peuvent nous identifier à travers notre numéro de téléphone, mais sauront difficilement notre opinion politique. Quelle base !

Mais pourquoi le SMS en particulier ?
Contrairement aux autres canaux de communication, notamment les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Google+, Pinterest, LinkedIn, Viadéo etc), le SMS est l’un des rares canaux permettant d’avoir autant davantage à la fois :
– la collecte de fonds pour financer le parti
– l’automatisation et la simplicité du dialogue avec les partisans
– la constitution d’une base d’informations réutilisable sur les partisans.

Autant dire « une pierre, trois coups »… sans compter la dimension multicanale de la communication lorsqu’elle est associée aux autres canaux classiques.

Si beaucoup de spécialistes en communication ont confirmé le rôle déterminant des réseaux sociaux Twitter et Facebook dans les victoires du Président Obama, nous avons l’intime conviction que le prochain président des USA le sera certainement grâce au SMS.

Alors pensez-vous que l’effet de mode suivra dans les prochaines élections de votre pays ? N’hésitez pas à nous partager vos avis sur notre blog ou sur nos pages des réseaux sociaux voire par SMS au +33786469735… Non il ne sera pas surtaxé celui là ????

    LEAVE A Comment

    Facebook-LAM

    Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

    Last Tweets